L'alcoolique : "Dr Jekyll et Mr Hyde"

Publié le par kreizker

L'alcoolique : "Dr Jekyll et Mr Hyde"

"Dr Jekyll et Mr Hyde", page 24 du Big Book

"Son comportement vous rend perplexe, en particulier par son manque de contrôle. Il a des gestes absurdes, inexplicables et tragiques lorsqu'il boit. Il fait alors penser au Dr Jekyll et Mr Hyde. Il est rarement à moitié ivre. Il est plutôt, en tout temps, plus ou moins ivre à en perdre la raison. Quand il boit, son comportement n'est pas normal. C'est peut-être la personne la plus agréable au monde mais une journée à boire le rendra souvent exécrable et même dangereusement antisocial. Il a le don de s'enivrer quand précisément il ne le faudrait pas, particulièrement lorsqu'il doit prendre une décision importante ou tenir un engagement. Souvent, c'est un être parfaitement sensé et bien équilibré en tout, sauf en ce qui concerne l'alcool ; sur ce point, il est incroyablement égoïste et malhonnête. Souvent aussi, c'est un sujet talentueux et doué, qui possède des aptitudes particulières et qui a devant lui une carrière prometteuse. Il utilise ses talents pour assurer à lui-même et aux siens un avenir brillant. Puis, par une série de cuites insensées, il détruit ce qu'il a édifié. On croirait que dans l'état d'ivresse où il se trouve lorsqu'il se couche, il devrait dormir au moins douze heures d'affilée. Pourtant, dès son réveil le lendemain matin, il cherche avidement la bouteille qu'il a égarée la veille. Lorsqu'il en a les moyens, il dissimule des bouteilles dans toute la maison, de crainte qu'on ne lui prenne ses provisions pour les jeter à l'évier. À mesure que les choses s'aggravent, il se tourne progressivement vers des sédatifs puissants qu'il mêle à l'alcool pour se calmer et être en état de se rendre à son travail. Vient un jour où il est incapable de continuer et il reste chez lui et s'enivre de nouveau. Peut-être ira-t-il voir le médecin qui lui donnera de la morphine ou un autre calmant pour qu'il se remette. Puis, c'est le début des visites à l'hôpital ou à la clinique."

Publié dans mots du Big Book

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article