Voici celui qui a mis la touche finale au Gros Livre : Tom UZZELL

Publié le par kreizker

Voici celui qui a mis la touche finale au Gros Livre : Tom UZZELL

Janvier 1939

Tom Uzzell, membre du corps professoral de la New York University, a assuré la révision finale du manuscrit, originellement intitulé "One Hundred Men" et tiré à 400 exemplaires. Il fut payé 380 dollars pour cela (à peu près 6 500 dollars de nos jours).

A propos du manuscrit : http://www.kreizker.net/-696

http://www.kreizker.net/article-manuscript-du-big-book-57563583.html

 

Uzzell a coupé le livre d'au moins un tiers (de moitié, entre 800 et 400 pages) et a amélioré l'anglais utilisé.

Il a été très ferme en déclarant que «Alcooliques Anonymes» était le bon titre; il décrivait la communauté et était accrocheur.

---------------------------------------------------------------------------

 

in "Archivages", Vol.3 N° 1, Printemps 2014 (Editeur : AA NY)

 

Au milieu de 1938, Hank P., l’associé d’affaires de Bill W., a rencontré Janet Blair (non alcoolique), une éditrice de Peekskill,New York, qu’il connaissait. En novembre 1938, Hank a écrit à Janet à propos des progrès de Bill, lui annonçant que Bill devraitavoir terminé l’écriture du livre le 19 décembre 1938.
Pendant ce temps, on a contacté un autre éditeur, Tom Uzzell (aussi un non-alcoolique) qui était professeur à l’université de New York, pour travailler sur le format du livre.
Selon Bill, Tom Uzzell « a amélioré l’anglais, mais n’a pas changé beaucoup de chose, sauf retirer mon histoire de la sec-tion des témoignages, où elle était placée comme histoire numéro un, et il a insisté pour la placer au début du livre, qui est maintenant le Chapitre 2 ; j’avais voulu qu’elle soit le Chapitre 1. » Cette citation est importante car elle nous apprend que dans le premier manuscrit, l’histoire de Bill était publiée dans la section des « Témoignages personnels » et c’est Tom Uzzell qui a déplacé « L’histoire de Bill » au premier chapitre.

Publié dans histoire AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article