"Alcooliques Anonymes Bas-Saint-Laurent"

Publié le par kreizker

Alcooliques Anonymes Bas-Saint-Laurent : un congrès axé sur l’écoute et le partage

 

"Alcooliques Anonymes Bas-Saint-Laurent"

in "L'Avantage" (Québec), 10 juillet 2015

Plusieurs centaines de personnes sont attendues lors du 36e congrès des Alcooliques Anonymes du Bas-Saint-Laurent qui se déroulera au Cégep de Rimouski les 24, 25 et 26 juillet.

Ce congrès est ouvert à tous et des participants provenant des quatre coins du Bas-Saint-Laurent y participeront. Le mouvement des Alcooliques Anonymes est très actif dans la région puisqu’il compte sept groupes à Rimouski, deux à Matane, deux à Amqui, un à Mont-Joli et un à Sayabec. Pour participer au congrès, il n’est pas nécessaire d’être déjà membre des Alcooliques Anonymes. Chacun et chacune y sera accueilli et pourra participer aux réunions d’information, aux partages.

La coordonnatrice du congrès, Lise O., explique que les Alcooliques Anonymes ne jugent pas et laissent les gens libres, l’aide étant axée sur l’écoute et le partage. « Nous parlons de notre expérience, nous partageons notre propre vécu. La décision de faire les démarches pour cesser de boire doit venir de la personne elle-même. On ne peut pas la forcer, les membres de l’entourage non plus. La personne concernée doit d’abord admettre qu’elle est alcoolique et l’accepter. L’alcoolisme, c’est une maladie liée à la difficulté de gérer ses émotions. »

Malheureusement, beaucoup d’alcooliques « touchent le fond » avant d’admettre leur maladie. « On ne peut pas faire les efforts à la place des autres. Certaines personnes perdent tout : leur famille, leur maison, leur permis de conduire, leur travail… avant de demander de l’aide. »

Le mouvement des Alcooliques Anonymes existe depuis 80 ans. On retrouve aujourd’hui plus de deux millions de membres à travers le monde et plus de 115 000 groupes, dont environ 5 000 au Canada. La discrétion est au cœur des groupes qui ont comme seul but l’entraide.

Lors du congrès, une séance d’information publique est prévue le samedi 25 juillet, à 19 h 30, mais les gens sont les bienvenus en tout temps, sans devoir réserver leur place préalablement. Une ligne d’aide est disponible 24 heures sur 24, au numéro 418 723-6224.

Al-Anon et Alateen

Les groupes Al-Anon et Alateen sont également impliqués dans le congrès afin d’apporter de l’aide aux gens qui vivent avec une personne alcoolique ou qui la fréquentent. Les proches souffrent de la consommation d’une personne. « Il faut lâcher prise sur ce que vit l’autre, travailler sur soi, ne pas se centrer sur l’autre et essayer par tous les moyens de le sauver. Al-Anon et Alateen (pour les jeunes) permettent d’aller chercher le soutien d’autres personnes et de s’exprimer sur ce qu’on vit », explique une porte-parole d’Al-Anon.

Publié dans AA Québec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article