Le 14 novembre à Paris…un anniversaire extraordinaire !

Publié le par kreizker

Le 14 novembre à Paris…un anniversaire extraordinaire !

 

in "Le BIG" (Bulletin des Intergroupes Paris Banlieue), n° 369, décembre 2015 

Un ami devait fêter ses 25 ans d’abstinence le 
samedi 14 novembre dans son groupe 
d’attache à Paris. Suite aux tragiques 
évènements du 13, la veille au soir, toute la 
journée du lendemain il s’est demandé s’il 
devait maintenir son anniversaire ou pas, 
d’autant qu’il était prévu ensuite un repas 
convivial dans un grand café parisien. Il devait 
même offrir après le dîner un petit concert 
avec son groupe de rock. Or il a appris que la 
salle de réunion était fermée. Après bien des 
hésitations et discussions avec des amis il a 
décidé de maintenir son anniversaire et de 
tenir la réunion dans la salle du grand café, 
avec l’accord bienveillant du patron.

Nous nous sommes donc retrouvés nombreux, quarante sept parisiens et banlieusards, serrés et réconfortés les uns contre les autres au fond du café. On a lu la Définition et les anniversaires du BIG mais pas la Méthode par souci de discrétion. Ensuite notre ami a partagé sur son parcours avec émotion mais sobriété. Nous l’avons écouté avec une ferveur et une attention rendues très intenses par les évènements de la veille au soir. Puis beaucoup d’entre nous avons exprimé nos félicitations à notre ami et nos remerciements de pouvoir nous rassembler dans l’amour, en bravant notre peur par un acte de résistance inscrit dans une réunion AA.

 

Le cliquetis des verres du bar au loin, les photos d’alcools au dessus de nos têtes, quelque peu surréalistes !, n’ont pas enlevé à cet anniversaire son sens profond, à savoir le bonheur d’un long chemin dans l’abstinence. Ils ont au contraire conféré une portée plus grande encore à notre mouvement. Une communion profonde nous unissait à laquelle fut très sensible le patron du café qui a tout écouté et regardé avec une attention soutenue ! L’attrait plutôt que la publicité ! Chacun a dit en silence la prière de la sérénité. Une joie sincère faisait briller nos yeux en dépit du tragique contexte de la veille. Pour finir, deux grandes tablées nous ont rassemblés pour un repas fraternel. Merci à l’ami qui nous a permis, même au milieu de la tempête, de faire avancer le navire des Alcooliques Anonymes et d’exprimer notre fidélité aux valeurs d’amour et de courage de notre mouvement.

 

Publié dans AA france

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article