"BONNE RÉSOLUTION : JANVIER SANS ALCOOL"

Publié le par kreizker

Dry January - "Irish Independent", 17 janvier 2016

Dry January - "Irish Independent", 17 janvier 2016

Le conseiller : "ll vous suffit de le faire 1 jour à la fois"

"Je crois que je vais juste le faire pour ce mois - ça semble plus facile"

-----------------------------------------------------------------------------

in "L'Est Républicain" (France), le 17 janvier 2016

La méthode « Dry January » (janvier sans alcool) fait des adeptes parmi les consommateurs modérés. Chez les victimes profondes de l’alcool, le combat reste permanent. En novembre, congrès national des Alcooliques Anonymes à Nancy.

 

(....................)

 

« Il faut juste vivre et laisser vivre »

 

Bénévole chez « Al-Anon », cette jeune femme a également constaté un léger regain d’initiatives chez les candidats au sevrage d’alcool. L’association pour laquelle elle milite ardemment plusieurs fois par mois, dans un local mis à la disposition de la municipalité lunévilloise, reçoit les victimes collatérales de l’alcool : les familles, conjoint (e) s, enfants, ami (e) s. Ebranlé (e) s par ce qu’ils vivent, ils cherchent à comprendre et réagir. Mince consolation, les démarches sont « moins nombreuses qu’autrefois », constate-t-elle depuis une bonne dizaine d‘années qu’elle aide et soutient les particuliers. « Ils doivent comprendre qu’il n’y a pas de solution avec un alcoolique, il faut juste se rappeler de vivre et laisser vivre. Il ne faut pas l’assister ni lui interdire de boire, cela ne sert à rien », raconte Suzon, avec un mélange de lucidité, de douceur et de mesure. Ces bénévoles, dont les missions voyagent en parallèle de celles des Alcooliques Anonymes, préparent d’ores et déjà un important rendez-vous : le congrès national des Alcooliques Anonymes, qui aura lieu à Nancy en novembre 2016

Association pour les familles des victimes de l’alcool : al-anon-alateen.fr

Réunions à Bitche, Lunéville, Nancy, Saint-Avold, Saint-Dié et Thionville.

Publié dans AA france

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article