Les “AA” : mieux vivre sans l’alcool

Publié le par kreizker

in "La Nouvelle République" (France), 13 mars 2018

Comme tous les vendredis, ils sont une dizaine à se retrouver dans une salle des Halles. Chacun ne connaît des autres que le prénom, et parfois un prénom d’emprunt. On reste anonyme, ici. Les AA comme ils s’appellent, ce sont les Alcooliques Anonymes. Louis (prénom changé) témoigne :   « D’abord, il faut franchir la porte. Ici, chacun s’exprime à son tour, et on le laisse parler sans le couper. » Christine ajoute : « On arrête de boire, mais, en plus, il faut être heureux, dans le bien-être. En venant aux AA chaque semaine, on rend ce qu’on nous a donné. »

Tous deux expliquent que « c’est une maladie dont on ne guérit pas… On est stabilisé mais il faut toujours être vigilant ».  Christine se souvient :  « J’ai trouvé un lieu où les gens sont réellement à l’écoute. Pas seulement un nouveau mode de vie sans l’alcool, mais comment vivre bien. Quand on est tenté, il y a toujours un contact possible par téléphone. Anonymat, liberté totale, mais aussi contrat moral. On s’améliore et on transmet. »

Les AA sont un mouvement mondial. Il y a 550 groupes en France. « Le désir d’arrêter de boire est la seule condition pour être membre. »

Réunions pour Tours, tous les vendredis à 18 h 30, aux Halles, porte C salle 119. Loches, 7, rue de Tours, le lundi à 20 h 30. Chambray-lès-Tours, 34, rue des Platanes, le mercredi, à 20 h 30. > 24 h/24 h, le numéro cristal : 09.69.39.40.20.

Groupes familiaux Al-Anon, association regroupant les personnes vivant auprès des malades alcooliques : Les Halles, porte C salle 117. 1er et 3e jeudi du mois, à 20 h 30. Tél. Patrice au 06.25.81.12.32.

Site internet : www. AlcooliquesAnonymes.fr. 

Publié dans AA france

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article