"Les Alcooliques Anonymes toujours à l’écoute"

Publié le par kreizker

in "Journal Saint-François" (Québec), 2 Avril 2020

En temps de pandémie, le Québec s’est isolé. Une situation qui peut être difficilement vécue par plusieurs. L’alcool représente malheureusement un échappatoire pour certains. Heureusement, les Alcooliques Anonymes ont trouvé de nouvelles façons d’aider leurs prochains.

«Pour un alcoolique, souvent toutes les émotions sont amplifiés, explique Lucien, coordonnateur aux informations avec le public pour les Alcooliques Anonymes. La situation qu’on vit actuellement est terrible. Beaucoup de nos membres sont seuls dans leur 1 et demi et il nous le disent qu’une chance qu’on est là. Le monde appelle, c’est la détresse totale. »

Notre interlocuteur hésite à parler de rechute de la part des membres. Mais il a entendu parler de gens avec des idées noires ou d’autres qui songeaient à aller au dépanneur pour se procurer de l’alcool.

Lucien est toutefois d’avis que la situation va créer une augmentation du nombre de cas. «N’importe quel être humain mange ses émotions, image-t-il. D’autres vont vers la boisson. »

Au téléphone

Dès que les rassemblements ont été proscrits et que la plupart des lieux associés ont été fermés, les Alcooliques anonymes ont dû trouver des solutions de rechange. «Nos meetings ont lieu dans les sous-sols d’église, dans les presbytères ou les écoles, informe l’homme impliqué avec les AA depuis plusieurs années. On a donc agi vite et en 2-3 jours, on mettait en place des rencontres téléphoniques. »

Jusqu’à 100 personnes peuvent se réunir lors d’une conférence téléphonique [450 875-9388]. On compte trois séances par jour, deux le dimanche, pour 20 meetings par semaine. «Il y a aussi des rencontres avec l’application Zoom, ou par courriel, mentionne Lucien. On est en contact avec nos membres. On est très occupé. » La ligne 514 376-9230 permet aussi de trouver une oreille attentive entre 9 h et 21 h. En dehors de ces heures, on peut aussi laisser un message pour être rappelé par un bénévole.

Publié dans AA Québec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Et il existe aussi différents forums dont celui " de l'Ombre à la Lumière " qui accueillera québécoises, québécois et bien d'autres nationalités .
Répondre
K
En effet http://aa-ombrealalumiere.1fr1.net/