AA France victime d'un canular

Publié le par kreizker

Article de Jérôme Bouin (lefigaro.fr), mis en ligne le 21-04-08

Un message à teneur alarmiste est à l'origine d'un encombrement inédit des lignes téléphoniques de l'association. Une plainte a même été déposée.

 

«Salut, je n'ai plus de batterie. Peux-tu me rappeler vite au 0x.xx.xx.xx.xx. C'est important pour toi et c'est très urgent.». Envoyé par SMS entre amis, ce message a visiblement envahi de nombreux téléphones portables depuis la mi-mars. Contrairement aux SMS générés à des fins commerciales vous invitant à appeler des numéros surtaxés, il s'agit ici d'un phénomène viral sans but commercial précis. Un SMS que s'échangent des centaines d'individus en France, le nombre de messages générés étant difficilement comptabilisable. Et lorsque, pris dans le panneau, le destinataire du SMS appelle le numéro, il tombe sur ce message : «Vous êtes bien sur la messagerie des Alcooliques anonymes, si vous même ou l'un de vos proches à un problème avec l'alcool, etc». Puis, à la toute fin du même message : «si le problème de l'alcool vous est étranger, ou si vous avez reçu un appel ou un SMS vous demandant d'appeler le 0x.xx.xx.xx.xx, n'en faites rien car ceci n'est qu'une malveillance dont on ne connait pas l'origine».

La blague, si anodine qu'elle soit, pourrait s'arrêter là. Seul problème : alertées par la teneur alarmiste du message, certaines victimes du SMS ne raccrochent pas malgré le message d'avertissement diffusé sur le répondeur de l'association. Au contraire, elles attendent d'obtenir un interlocuteur au téléphone pour demander des nouvelles de l'ami qui leur a envoyé ce message. À l'autre bout du fil, les bénévoles de l'association des Alcooliques anonymes (AA) sont un peu désemparés. «Nous recevons depuis un mois une dizaine d'appels par jour en moyenne, nous demandant Olivier, Pierre, Sophie, etc.», explique-t-on au siège national. Problème, le phénomène touche également les «intergroupes» (antennes régionales) de Rouen et Paris ainsi que le numéro «Ecoute» (0820 32 68 83), la permanence téléphonique nationale.

 

Piratage impossible

 

Un afflux soudain d'appels qui agace, bien sûr, mais qui a également des conséquences sur l'organisation des AA. «En raison de ce canular, nous n'avons plus assez de bénévoles pour assurer les permanences», explique une responsable. Surtout, c'est un acte absolument scandaleux et criminel, car le temps que nous passons à répondre, nous ne le passons pas à répondre à des situations désespérées». Les AA ont déposé une plainte le 21 mars dernier et ont adressé un courrier recommandé aux opérateurs de téléphonie mobile Orange, SFR et Bouygues, ainsi qu'à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). Ils croient en effet avoir affaire à un pirate qui, s'emparant des répertoires de possesseurs de téléphone mobile, enverrait des dizaines de messages à l'insu de ces derniers.

«Rigoureusement impossible», répond un porte-parole d'Orange, interrogé par lefigaro.fr. «Il existe d'ailleurs extrêmement peu de virus sur les téléphones mobiles, à l'exception des plus avancés d'entre eux, ceux qui disposent d'un système d'exploitation. En tout cas, aucun qui puisse prendre possession d'un téléphone et envoyer des SMS». Une réponse qui ne risque pas de rassurer les bénévoles des Alcooliques anonymes.

 

Publié dans AA france

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article