signes avant-coureurs ...

Publié le par kreizker

d'une rechute ...

La rechute ne survient pas au moment où l'alcoolique prend son premier verre. Il s'agit d'un processus qui débute bien avant que la personne commence à boire. Avant la rechute, l'alcoolique éprouve de la douleur et de l'inconfort lorsqu'il ne boit pas. Cette douleur et cet inconfort peuvent atteindre un degré tel que l'alcoolique devient incapable de vivre normalement lorsqu'il ne boit pas. C'est le phénomène que les membres AA appellent "l'ivresse mentale". L'inconfort peut devenir à ce point intolérable que l'alcoolique se dit qu'une consommation ne lui sera pas plus dommageable que la douleur de rester sobre.
LA SUITE

Publié dans pensées - citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article