deuxième tradition

Publié le par kreizker

Deuxième Tradition : Dans la poursuite de notre objectif commun, il n'existe qu'une seule autorité ultime : un Dieu d'amour tel qu'il peut se manifester dans notre conscience de groupe. Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.


1. Est-ce que je critique ou bien est-ce que je supporte les responsables de mon groupe, les membres des comités de service et autres serviteurs ? Les nouveaux ? Les anciens ? Est-ce que je leur fais confiance ?


2. Suis-je absolument digne de confiance, aussi bien pour le travail de Douzième Étape que pour toute autre responsabilité AA ?


3. Est-ce que je recherche la reconnaissance pour mes tâches dans AA ? pour mes idées ?


4. Est-ce que je cherche à sauver la face dans les discussions de groupe, ou suis-je capable de céder, avec l'esprit ouvert, devant la conscience du groupe et de travailler avec entrain par la suite ?


5. Même si je suis sobre depuis quelques années, suis-je toujours prêt à prendre des tâches dans AA ?


6. Dans les discussions de groupe, est-ce que je cherche à imposer mes vues sur des sujets où je n'ai pas d'expérience ou peu de connaissance ?

 

Liste de contrôle des traditions - tirée du A.A. Grapevine


Document de service du Bureau des Services Généraux

Ces questions ont été publiées à l'origine dans la revue AA Grapevine, parallèlement à une série d'articles sur les Douze Traditions, dont la publication a débuté en novembre 1969 et s'est poursuivie jusqu'en septembre 1971. Bien que ces questions aient été destinées surtout aux membres, de nombreux groupes des AA les ont déjà utilisées pour élargir leurs discussions de groupe.

Mettre en pratique ces principes...

Publié dans vie du groupe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article