8ème rappel quotidien

Publié le par kreizker

Il y a sûrement quelque chose de déraisonnable dans l'alcoolisme --- non seulement dans le fait de prendre ce premier verre, mais aussi dans les cuites ininterrompues qui s'en suivent. Ayant échoué dans nos efforts pour arrêter de boire par notre volonté personnelle, nous avons atteint la limite des ressources humaines. A.A. suggère de remettre notre comportement insensé aux soins d'une Puissance Supérieure.

INVENTAIRE QUOTIDIEN
Y a-t-il une part de maladie mentale dans notre alcoolisme ?
Sommes-nous impuissants devant lui ?
Comment pouvons-nous le surmonter ?
L'aide doit-elle  nous venir d'une Puissance supérieure ?

MEDITATION SUGGEREE
Lorsque nous pensons à l'insanité de l'alcoolisme nous devons envisager le fait que, malgré nos plus honnêtes résolutions et nos meilleures intentions, nous finissions toujours par nous soûler. Peu de personnes ont réussi à nous égaler en stupidité et en illusions. Nous expliquions nos erreurs mais nous refusions d'en tirer profit. Remplis de boisson et d'idées farfelues, nous étions dépourvus de l'instinct de conservation que seul Dieu peut accorder à un buveur alcoolique.

CONTACT SPIRITUEL
Notre Père, fais-nous constater la "démence" de notre façon de boire.
Donne-nous la foi dans Ta capacité de rétablir en nous l'instinct de conservation.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN
A.A. nous dit que nous sommes malades physiquement et psychologiquement : "Selon notre conviction ... toute analyse qui laisse de côté cet aspect physique est incomplète". La santé physique aide la sobriété. Ne la négligeons pas. La prudence peut nous sauver de l'expérience malheureuse d'une rechute. Elle peut faire découvrir à temps la présence de la maladie et permettre d'obtenir des soins préventifs.
 

Publié dans rappel quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article