"L'espoir au congrès des Alcooliques anonymes "

Publié le par kreizker

in "La Nouvelle République", 18 novembre 2012

 

Plus de 700 participants se retrouvent ce week-end à Joué-lès-Tours, pour le congrès annuel des Alcooliques anonymes. Les ateliers sont ouverts à tous.

L'entraide, l'écoute et l'ouverture aux autres ont un sens chez les Alcooliques anonymes (AA). C'est le message clair que veulent donner les AA en congrès national ce week-end à l'espace Malraux à Joué-lès-Tours.

Plus de 700 personnes participent à ces journées rythmées par des ateliers présentant la méthode des AA, les concepts en général, l'anonymat ou encore la joie de vivre.
Bien sûr, les témoignages sont particulièrement forts et émouvants. La parole est la force des AA. « On se retrouve ici pendant ces deux jours, explique Brigitte, aux AA depuis une dizaine d'années. Nous partageons nos expériences. Des anciens, des tout nouveaux, ceux qui consomment encore sont là et expliquent leurs parcours, leurs angoisses. »

 

FRANCE 123  

Des livres, très souvent de témoignages, sont tenus à la disposition de tous dans le hall de l'espace Malraux.

 

Réapprendre à vivre en société

Les thèmes abordés lors des ateliers touchent également beaucoup au renouvellement personnel : « Avec cette maladie, on s'est dégradés physiquement bien sûr mais aussi psychologiquement, spirituellement. Avec les AA, on essaye de trouver une expérience pour réapprendre à vivre et l'envie d'être en société. »
Le congrès des AA est ouvert à tous : « Si on ne fait pas partie des Alcooliques anonymes, continue Brigitte, on peut assister aux ateliers. On peut même participer ou pas. »
Aujourd'hui, dimanche de 10 h à midi, une réunion plénière est organisée dans l'auditorium de l'espace Malraux. « Des témoignages vont ponctuer cette réunion. C'est très émouvant. Quand je suis arrivée aux AA, il y a 13 ans, il y avait un ami qui fêtait ses 26 ans d'abstinence et je me suis demandé pourquoi rester aux AA après tant d'années. Aujourd'hui, j'ai compris : les AA, c'est une école de vie. Les anciens sont là pour accueillir les autres. Voir quelqu'un de bien rétabli, c'est un message très positif. »
Hier soir, c'était dîner et soirée dansante pour tous les participants. Et même à cette heure tardive, pour ceux qui le désiraient, des ateliers étaient mis en place. L'écoute, toujours l'écoute.

 


 

 

congres 2012

Publié dans medias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article