RAPPEL QUOTIDIEN - 2

Publié le par kreizker

Malades, désespérés, impuissants, nous avons fait appel au mouvement A.A.. L'aide n'est pas venue plus tard, mais ce jour-là même. C'est comme cela que fonctionne A.A., jour après jour. Si nous consentons pleinement à vivre la méthode A.A. aujourd'hui, notre demain pourra être heureux et hier n'aura été qu'autant d'eau écoulée "par-dessus le barrage".

INVENTAIRE QUOTIDIEN
L'orgueil nous empêche-t-il d'admettre notre alcoolisme ?
Nettoierons-nous notre ardoise d'hier ?
Commencerons-nous une vie nouvelle aujourd'hui dans A.A. ?

MEDITATION SUGGEREE
Les tristes échecs qui affligent aujourd'hui notre vie ne sont pas l'effet du hasard. Ils ne se sont pas produits du jour au lendemain. Nous les avons mérités. C'est le prix que nous payons pour mille hiers d'ébriété. Mais ce n'est pas la fin. Nous pouvons reconstruire de nouvelles vies heureuses et sobres sur ces ruines coûteuses. Boire 24 heures sur 24 nous a rendus malades. Vivre 24 heures sur 24 avec A.A. nous permettra de nous rétablir. Pour nous, le temps de boire est à peu près terminé. Peut-être devrions-nous commencer à vivre selon la méthode A.A. aujourd'hui.

CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, guide nos pensées.
Enseigne-nous à prendre les bonnes décisions.
Fais-nous entreprendre la reconstruction de nos vies instables jour après jour.
Accorde-nous la force nécessaire pour agir ainsi.


EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN
De dures années de boisson ont privé nos corps de la nourriture, des minéraux et des vitamines essentiels. Il faudra beaucoup de temps pour améliorer notre santé. A.A. ne peut faire cela à notre place. Notre rétablissement physique doit être basé sur un régime quotidien d'aliments sains et nourrissants accompagné de périodes nécessaires et régulières de détente. Une bonne santé est indispensable. Il faudrait nous en rappeler chaque jour.
extrait de "tabourets et bouteilles" pages 98 et 99

Publié dans rappel quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

ça fait plaisir de lire cet article, merci du partage


Répondre