RAPPEL QUOTIDIEN - 24

Publié le par kreizker

Un membre actif A.A. de plusieurs années et très actif dans le mouvement fut appelé à déménager dans une autre ville et s'attacha au groupe local. A cause de son expérience, il essaya d'assumer l'autorité et de faire des règlements pour le groupe. Il ne réussit pas, brisa leur unité et peu après se retrouva soûl lui-même.

INVENTAIRE QUOTIDIEN
Est-ce qu'A.A. est une course ?
Nos membres gouvernent-ils ?
Où est l'autorité dans A.A. ?
Comment s'exprime-t-elle ?
Devons-nous conduire par la force ou entraîner par l'exemple ?

MEDITATION SUGGEREE
On ne peut légiférer pour rendre à la santé une fraternité de personnes malades qui se réhabilitent des effets de l'alcoolisme.
Elles devraient être orientées par des alcooliques compréhensifs qui ont arrêté l'effet de leur maladie par le mode de vie des 12 Etapes et qui sont prêts à partager leur expérience avec les autres. Notre seule autorité est la volonté de Dieu agissant dans la conscience de nos groupes. Sa voix parle par l'entremise d'A.A. aux alcooliques qui souffrent encore.


CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, puisse nos exemples de sérénité et de sobriété heureuse attirer à nous les alcooliques qui souffrent encore.
Fais-nous comprendre la valeur de service.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Une bonne santé est notre meilleure sauvegarde contre la maladie. Plusieurs personnes ont eu la santé en héritage tandis que d'autres doivent se battre pour l'acquérir. L'alcoolique, en dépit de son état à sa naissance, s'est lui-même placé dans la seconde catégorie. Le rétablissement de l'alcoolisme nous confronte maintenant à deux problèmes réels. Le premier est de recouvrer notre santé. Le second est de la conserver. La volonté d'admettre notre maladie et nos faiblesses physiques est une valeur importante de notre réhabilitation.
"tabourets et bouteilles", pages 142, 143

Publié dans rappel quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article