RAPPEL QUOTIDIEN - 6

Publié le par kreizker

Confus et affaiblis par notre manière compulsive de boire, nous nous attendions à ce qu'A.A. nous "guérisse" du jour au lendemain. Nous avons appris que l'alcoolisme ne peut être guéri mais que ses effets peuvent être arrêtés. Nous avons appris que la sobriété heureuse est le résultat des nouvelles habitudes quotidiennes que nous acquérons pendant les secondes, les minutes et les heures que nous vivons tout simplemement dans A.A.

INVENTAIRE QUOTIDIEN
Pourquoi un changement de personnalité est-il nécessaire à notre rétablissement ?
Pouvons-nous nous rétablir de l'alcoolisme du jour au lendemain ?
L'étude de nos livres A.A. améliorera-t-elle notre façon de penser ?

MEDITATION SUGGEREE
Le succès dans A.A. est proportionnel aux habitudes que nous formons et que nous pratiquons à partir des douze Etapes. La façon de penser alcoolique nous maintient en état de révolte et d'esclavage. La malhonnêteté et les réserves mentales précèdent l'échec. La peur d'une vie sans alcool est un désir subconscient de contrôler notre consommation de boisson. Notre liberté repose dans l'admission de ces faits et dans l'abandon de nos défauts à "DIEU tel que nous Le comprenons". Notre compréhension commence avec l'abandon.

CONTACT SPIRITUEL
Notre Père, ouvre nos intelligences aux vérités d'A.A.
Libère-nous de nos vieilles habitudes et remplis-nous du désir de créer de nouveles habitudes spirituelles selon A.A.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

L'importance d'une bonne santé physique comme pré-requis au rétablissement de l'alcoolisme ne devrait pas être ignorée. Le fait qu'un membre est assez bien  pour sortir du lit n'implique pas qu'il est assez fort et vigoureux ou indemne de toute maladie. Trop de nos membres deviennent victimes d'une mort prématurée parce qu'ils refusent de soigner leurs corps endommagés et continuent à puiser à même leurs réserves d'énergie presqu'épuisées par leur excès alcooliques.

"Tabourets et bouteilles", pages 106, 107

Publié dans rappel quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article