Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MEXIQUE

Publié le par kreizker

MEXIQUE 217 temax YU

Grupo "El Ahijado"

CALLE 30 X 35 Y 37 - CENTRO TEMAX, YUCATAN 97510

Tel : 01-991-104-7210

 

Fondé le 5 novembre 2006

 

 

MEXIQUE 218 caborca SONORA

Grupo "10 de junio"

Domicilio Conocido S/N - Contreras - 83660 Caborca, Sonora

Publié dans AA Monde

Partager cet article

Repost 0

Le Dr Gueibe, alcoologue : « Ces groupes sont mes thérapeutes »

Publié le par kreizker

in "L'Avenir", 16 août 2013

 

Raymond Gueibe, psychiatre et alcoologue à la clinique Saint-Pierre, à Ottignies, travaille depuis de nombreuses années avec les groupes de soutien aux alcooliques.

 

« J’ai commencé par inviter Al-Anon, le groupe de soutien aux proches car la famille qui est très affectée par l’alcoolisme d’un de ses membres est souvent oubliée par le corps médical. Depuis, les AA et un second groupe de soutien, Vie Libre, se réunissent chaque semaine à la clinique. Chaque jeudi, les trois groupes s’associent pour proposer une réunion d’information. Cette réunion symbolise l’intérêt que notre institution porte à ces groupes d’entraide. Je les considère un peu comme des cothérapeutes. »

La contribution de ces groupes d’entraide au processus de «guérison» est réelle. « Parmi les personnes qui consultent un alcoologue, qui ont subi un sevrage et qui souhaitent vraiment sortir de l’alcoolisme, seulement 15 % atteignent le cap de l’abstinence. 85 % des personnes qui ont demandé à se faire aider rechutent dans l’alcool. Parmi les 15 % des gens qui réussissent à se passer d’alcool, de 90 à 95 % fréquentent les AA ou Vie Libre.»

 

gueibe raymond

 

Une parole vraie et authentique

Ces groupes qui officient dans la discrétion sont encore victimes d’une mauvaise image  : « La plupart de mes patients pensent qu’ils sont uniquement fréquentés par des SFD. L’idée que l’alcoolisme sévit dans tous les milieux sociaux, qu’on peut y croiser son voisin ou son patron n’a pas encore fait son chemin. Ces groupes gagneraient sans doute à se montrer moins discrets . L’alcoolisme est encore trop souvent considéré comme une maladie honteuse

L’alcoologue souligne l’importance des notions de partage, de vécu et de soutien. «Si vous êtes tenté de rechuter à 4hdu matin, vous trouverez toujours un alcoolique anonyme pour vous soutenir même au milieu de la nuit. En tant qu’alcoologue, je peux leur parler des dangers, du moment où ils seront tentés de replonger… mais je n’ai qu’une vision théorique de l’alcoolisme à leur proposerC’est pourquoi, j’invite mes patients à rencontrer des gens qui ont vécu l’alcoolisme, qui parlent avec authenticité des endroits où ils planquaient leurs bouteilles, qui partagent des trucs et ficelles qui viennent en complément du traitement comme planifier son abstinence sur 24 heures, ne jamais se laisser avoir soif en buvant beaucoup d’eau… C’est un système très encadrant.»

Les groupes de soutien aux personnes alcooliques ne sont pas près de mettre la clé sous le paillasson . En Belgique, 550 000 personnes ont une relation de dépendance à l’alcool et autant se préparent à devenir alcoolique. Un homme est considéré comme alcoolique s’il boit tous les jours depuis au moins dix ans. Pour la femme, la période est ramenée à cinq ans.

Publié dans AA Belgique

Partager cet article

Repost 0

LOGO AA

Publié le par kreizker

595

 

657 header

Partager cet article

Repost 0

AA

Publié le par kreizker

USA houston heights group

Il n'y a pas de problème si grand qu'un verre ne va pas aggraver.

 

Heights Group

2115 Lawrence Street Houston, Texas 77008 - USA

 

 


 

SUEDE 18 nordic convention 2013 Göteborg

Nordic English-speaking Convention, Gothenburg (Göteborg), Suède - Août 2013

 


 

HISTOIRE 2010 convention san antonio 2x

Congrès international 2010, à San Antonio, Texas

Partager cet article

Repost 0