Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LOGO AA

Publié le par kreizker

736

737

 CANADA 49 madawaska valley ontario

Partager cet article
Repost0

AA

Publié le par kreizker

260 govan sunday group

"Govan sunday" group

Riverside Community Hall - 29-31 Clydebrae St - Govan Glasgow G51 2AJ - Grande Bretagne

 

USA abilene

USA, Texas, Abilene

 

anniversaire 87

 

HISTOIRE 1990 convention Seattle 6

Congrès international de Seattle, 1990

Partager cet article
Repost0

INDIA Alcoholics Anonymous

Publié le par kreizker

INDES 7

 

vivre sobre 14 indes

Vivre sans alcool

 

INDES 18 kerala

Kerala

 

INDES 119 kozhikode kerala

Kozhikode (Calicut) - Kerala

 

bouteille 276

Publié dans AA INDIA

Partager cet article
Repost0

« J’avais bu 16 bières »

Publié le par kreizker

in "L'Avenir" (Belgique), 1 août 2015

Un an avec sursis pour avoir frappé sa compagne et sa fille

Le 14 avril dernier, les forces de l’ordre sont intervenues à Châtelet pour mettre fin à une scène de violences intrafamiliales. Beurré comme toute la Pologne, Eddy s’en était pris à sa compagne, ainsi qu’à sa belle-fille. «J’avais beaucoup trop bu, environ 16 bières. Je ne me souviens plus de grand chose. Ma femme m’a demandé d’intervenir car sa fille ne voulait pas venir souper. Et ça a dégénéré», a expliqué le prévenu devant le tribunal correctionnel de Charleroi.

«Il ne faut pas s’étonner que cette petite jeune fille ne voulait pas se mettre à table», a rétorqué aussitôt Me Gobbe, tuteur ad hoc de la mineure. «Eddy est rentré imbibé du boulot et a immédiatement proféré des insultes. Finalement, il a tiré les cheveux de sa compagne et l’a bousculée. L’adolescente, elle, a pris un coup de poing en pleine figure.»

La scène de coups a fortement choqué les autres membres de la famille qui ont prévenu les forces de l’ordre. Embarqué par les policiers, Eddy s’est encore fendu de quelques menaces explicites à l’égard de la jeune fille : «Ce sera une balle pour toi et une balle pour ta mère», a-t-il lancé.

Sursis probatoire

Pour le substitut Clausse, il est temps que le prévenu soigne son alcoolisme chronique et son impulsivité. «Il a déjà obtenu deux mesures de faveur pour des faits de violence et de destruction mobilière», a déclaré le magistrat. «Cette fois, je requiers le maximum pour cette prévention, à savoir une peine d’un an de prison. Mais un sursis probatoire lui permettrait de soigner son problème d’assuétude.»

Me Cloet, conseil d’Eddy, n’a pas contesté la matérialité des faits. «C’est sûr, il a l’alcool méchant. Et c’est ce qu’il faut soigner pour éviter toute récidive. À la prison de Jamioulx, il se rend aux réunions des Alcooliques Anonymes. Et il voudrait suivre une thérapie pour s’en sortir.»

Au terme de sa plaidoirie, l’avocat a sollicité un sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive.

Et c’est finalement cette faveur que le juge a accordée au prévenu, sur une peine d’un an de prison.

Partager cet article
Repost0