Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RUSSIE, tatarstan : Анонимных Алкоголиков

Publié le par kreizker

RUSSIE Naberejnye Tchelny

Naberejnye Tchelny (Набережные Челны) - Tatarstan

 

 

Septembre 2014 : 10° anniversaire des AA à Nijnekamsk (Нижнекамск) - Tatarstan

 


 

Publié dans AA Monde

Partager cet article
Repost0

« A CAUSE DE L’ALCOOL, J’AI TUÉ UN HOMME »

Publié le par kreizker

in "Les Nouvelles Calédoniennes" (Polynésie française), 3 octobre 2014

 

POLYNÉSIE. LA QUESTION DES ADDICTIONS AU FENUA

 

Malgré un nombre décroissant d’accidents sur les routes, le nombre de tests d’alcoolémie positifs a explosé le mois dernier. L’association des Alcooliques anonymes (AA) créée en 1935 aux États-Unis et en 1985 à Tahiti organise des réunions tous les jours.

 

«Bonjour, je m’appelle David et aujourd’hui, je n’ai pas bu d’alcool. » En a-t-il bu la veille ? Non… David est sobre depuis dix ans. Pourtant, David se considère toujours comme alcoolique. « J’ai une maladie, progressive mais fatale. Aujourd’hui, je sais que je suis sobre, mais demain, je ne sais pas. » Les autres personnes présentes à une réunion des alcooliques anonymes (AA), lundi soir, à Punaauia, partagent cette philosophie du « au jour le jour ». Elles sont sobres depuis longtemps. Mais l’alcool les a dominées et elles savent que leur combat face à lui est perdu d’avance. « Moi, sur un ring contre la bouteille, je ne me bats pas. Je sais que je suis vaincue, alors je ne monte pas », explique Virginie, qui a arrêté de boire il y a cinq ans. Un an après avoir cessé, son mari la quitte pour une autre. Un bon prétexte pour recommencer. Pourtant, ce jour-là, elle appelle un membre des AA. « Le fait de discuter m’a permis de ne pas replonger. J’ai pleuré, j’ai eu mal et finalement, j’ai aimé ça. Ces sentiments m’ont permis de me rendre compte que j’étais vivante. »

 

Parcours. L’alcool touche tout le monde. Riche ou pauvre, Tahitien, demi, Chinois ou popa’a, l’alcool est sans limite. Le parcours de ces hommes et de ces femmes présents aux AA est différent. Rien ne les prédestinait plus que d’autres à devenir alcooliques. « Un ministre peut très bien se retrouver assis à côté d’un SDF. Ici, on est tous semblables, anonymes. On est alcooliques. » David a commencé à boire à l’âge de 16 ans. Au début, il explique avoir eu l’alcool festif, puis mondain, puis triste, et enfin agressif. Son parcours l’a conduit plusieurs fois à l’hôpital, il a même été interné. Un jour, David a trop bu, comme souvent. Il prend le volant et a un accident. À son réveil, il apprend qu’il a tué son passager. Il ira en prison pour ça. A la suite de ce drame, un jour, un médecin lui tend une carte de visite avec le numéro des alcooliques anonymes. « J’y suis allé sans vraiment savoir pourquoi. Et puis je me suis rendu compte que les gens étaient tous comme moi. Ils ont mis des mots sur un mal qui me rongeait alors que les médecins ne le faisaient pas. J’ai compris que j’avais une maladie. »

 

Cimetière. David reconnaît qu’il est venu deux ou trois fois à des réunions, avant de disparaître à nouveau. Pendant trois mois, David revient vers l’alcool. Il va de bar en bar. Il termine parfois sous les ponts. Chaque lendemain d’ivresse, il a oublié la veille. Au bout de trois mois, il revient chez les AA. Tout le monde le salue, lui demande comment ça va. « Personne ne m’a jugé, ni regardé de travers, ni demandé ce que j’avais fait, ils le savaient de toute façon. Ça a été le déclic. Depuis ce jour-là, je n’ai pas reconsommé. » David aime toujours l’alcool, la sensation d’ivresse que ça procure mais il sait qu’aujourd’hui, il n’a plus que trois solutions s’il s’y remet. « La première, c’est la taule, j’ai déjà fait. La seconde, c’est l’hosto, c’est déjà fait. La troisième, c’est le cimetière… Pour l’éviter, ma solution, c’est l’abstinence. » Si le message des AA est simple, comment apprendre à vivre une vie heureuse sans alcool, leur philosophie est également sans appel, l’anonymat doit être absolu. Les membres, malgré les années, viennent et reviennent aux réunions. Pourtant, même ceux qui se côtoient depuis plus de dix ans ne connaissent que le prénom de leurs compagnons.

Publié dans AA france

Partager cet article
Repost0

NICARAGUA Alcohólicos Anónimos®

Publié le par kreizker

NICARAGUA Alcohólicos Anónimos®

NICARAGUA 23 managua grupo central de nicaragua

 

NICARAGUA 23a managua grupo central de nicaragua

 

NICARAGUA 23b managua grupo central de nicaragua

Grupo "Central de Nicaragua"

DEL NUEVO DIARIO 2C. AL SUR, ½ C. AL ESTE, Bo. COSTA RICA - MANAGUA

Fondé le 15 août 1964

Publié dans AA Monde

Partager cet article
Repost0

Le Dieu des AA fait twitter

Publié le par kreizker

Sans titre20141002120009

 


 

Sans titre20141002120049

 

Sans titre20141002121421

Sans titre20141002121438

Sans titre20141002121454

Sans titre20141002121513

Sans titre20141002121522

 

 

Partager cet article
Repost0