Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

USA, californie, petaluma

Publié le par kreizker

sonoma 2011- 

1050 Petaluma Blvd. North Petaluma, CA 94952            

 (707) 782-0588

 

 

sonoma 2011


Publié dans AA Monde

Partager cet article

Repost 0

TOM POWERS, AA et AAA

Publié le par kreizker

 

Enchères pour un porte-manteau ayant, semble-t-il, appartenu à TOM  POWERS

 

TOWNS HOSPITAL 1

 

TOWNS HOSPITAL 2"Charles B. Town's Hospital, 293 Central Park West, New York N.Y.", où Tom Powers fit plusieurs séjours entre 1941 et 1946

 

Pour enchérir : link

 

  


Mais surtout QUI ETAIT TOM POWERS (1911 - 2005) ? 

 

HISTOIRE thomas e. powers

 

A rencontré Bill W., en août 1941, à une réunion à Greenwich, Connecticut

 

Date de sobriété (alcool et drogues) : 10 octobre 1946

 

Etait complètement athée.

 

Entre 1951 et 1957 :

 

Co-auteur de "Twelve steps and twelve traditions", avec Bill W.

 

Principal "éditeur" de la 2° édition du Big Book

 

Importante contribution à "Alcoholics Anonymous comes of age"

 

A écrit " The little doctor who loved drunks" (Grapevine, mai 1951) en hommage au Dr Silkworth

 

S'entendait tellement peu avec Bill W. qu'il quitta AA et fonda son propre programme de rétablissement (voir lien en bas d'article) - Aussi sombres histoires... privées...

 

Mais voici ce qu'en dit cependant Bill W., le 16 juin 1954 au 19° Founder's Day, à propos de la deuxième édition du Big Book, en introduisant Tom Powers, l'orateur principal :

"I hope you're going to like this new book. And if you do like it you can credit Tom with 50% of your liking because he is the guy who most painstakingly edited it and the Twelve Steps and Twelve Traditions before that."

 

A fondé un groupe "The Nut Club"  - 12 étapes ouvert à tous

 

A publié "First Questions on the Life of the Spirit" en 1959, réédité sous le titre "Invitation to a Great Experiment", en 1979

 

HISTOIRE thomas e. powers 1     HISTOIRE thomas e. powers 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1961, à New York, a fondé "East Ridge Ricovery Facility" (ouvert à toutes les sortes de dépendants), devenu, en 1982-1983, "All Addicts Anonymous"

 

eastRidgeBld

 

 

 

 

Tom2

 

http://alladdictsanonymous.org/

 

 

 

Publié dans histoire AA

Partager cet article

Repost 0

bill w.

Publié le par kreizker

 

Publié dans histoire AA

Partager cet article

Repost 0

11ème rappel quotidien

Publié le par kreizker

Dans l'angoisse de nos lendemains de cuites, nous avons souvent désiré recevoir de l'aide et trouver la paix d'esprit. Nous avons prié pour obtenir de l'aide, mais rarement avons-nous prié pour une sobriété durable. Nous désirions l'effet calmant de l'alcool sans en payer le prix. Mais nos prières sont toujours restées sans réponse. Une certaine barrière semblait nous séparer de la sobriété heureuse.

INVENTAIRE QUOTIDIEN
Quelle était cette barrière ?
Priions-nous inconsciemment pour obtenir la possibilité de "contrôler" notre boisson ?
Un inventaire minutieux de nous-mêmes est-il dans l'ordre ?
Devons-nous établir une liste de nos défauts ?

MEDITATION SUGGEREE
A.A. ne nous impose pas plus "d'obligations" que nos amis buveurs ne nous forçaient à avaler un verre malgré nous. Les alcooliques font ce qui leur plaît, dans A.A. comme à l'extérieur d'A.A. ; c'est pourquoi nous sommes ici. Nos contraintes sont acceptées. Les membres sages se rappelant la torture de leurs jours d'ébriété, établissent une liste de leurs défauts de caractère Ces terribles lendemains de cuites n'étaient pas que des cauchemars. Ils peuvent se reproduire. Un inventaire honnête de nous-mêmes pourrait les prévenir.

CONTACT SPIRITUEL
Notre Père, garde-nous un esprit ouvert et garde-nous prêts à obtenir le maximum d'assistance en vivant selon les douze Etapes.
Aide-nous dans la rédaction d'un inventaire honnête de notre personnalité.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN
Des milliers de personnes affligées de malaises cardiaques vivent longtemps et heureuses en admettant sereinement leur maladie et en collaborant avec les médecins qui les soignent. Le grand espoir des gens affectés de maladies cardiaques est la prolongation de leur vie en tenant compte des limites imposées par le fonctionnement de leur organe affaibli La prescription clé est le repos. La fatigue, les abus de table, l'infection, l'obésité et les crises émotionnelles doivent être évitées.
"Tabourets et bouteilles", pages 116, 117

Publié dans rappel quotidien

Partager cet article

Repost 0