Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ALLEMAGNE Anonyme Alkoholiker®

Publié le par kreizker

ALLEMAGNE  Anonyme Alkoholiker®
ALLEMAGNE  Anonyme Alkoholiker®

Gabelsbergerstr. 6 - (Kirche St. Markus) - 80333 München

 

ALLEMAGNE  Anonyme Alkoholiker®
ALLEMAGNE  Anonyme Alkoholiker®

Publié dans AA Monde

Partager cet article

Repost0

Sobriété masquée

Publié le par kreizker

Québec

Sobriété masquée
Sobriété masquée
Sobriété masquée

Publié dans humour

Partager cet article

Repost0

Vu en AA

Publié le par kreizker

Gâteau d'anniversaire !

Gâteau d'anniversaire !

Vu en AA
Vu en AA

Partager cet article

Repost0

"Ils partagent l’intimité des alcooliques"

Publié le par kreizker

in "La Nouvelle République" (France), 8 Septembre 2020

La notion de groupe est souvent mise en avant par l’association pour aider les familles.

La notion de groupe est souvent mise en avant par l’association pour aider les familles.

Tout le monde connaît les Alcooliques Anonymes, tout le monde sait qui ils sont et leur mode opératoire pour tenter de se sortir de la galère qui les ronge. Mais tout le monde n’a pas forcément conscience des effets collatéraux de la dépendance à l’alcool. On parle ici de la famille – enfant, mari, femme – ou simplement des proches de ces personnes dont la maladie est autrement plus difficile à soigner qu’une grippe. Des proches souvent en souffrance, qui font longtemps preuve d’un grand pouvoir de résilience avant de craquer car la charge est trop lourde, trop quotidienne, trop toxique.


La pédagogie par l’exemple

Depuis 1990, s’est ouvert à Tours, une antenne de l’association Al-Anon et Alateen (pour les très jeunes). Cette association, qui tient réunion tous les premiers mardis du mois à Tours, regroupe un nombre mal défini de membres : « Par essence, nous ne connaissons pas le nom des gens qui viennent nous voir, explique Bernadette (*), nous ne leur demandons aucun compte et nous nous gardons bien de juger qui que ce soit. Ici, les gens viennent, participent à nos réunions selon un rituel défini par les créateurs américains de ce mouvement et repartent sans que nous leur posions de questions. Ils sont libres d’aller et venir comme ils le souhaitent. »


Le principe d’Al-Anon est plutôt d’appliquer une pédagogie par l’exemple. « Chacun peut raconter sa propre histoire et nous dire, s’il le souhaite, comment il a réglé ses problèmes. Mais il n’y a aucun thérapeute, aucun spécialiste parmi nous et aucune réponse à donner. Le but de notre association est de protéger les membres et leur famille. Il faut penser à soi et vivre l’instant présent, se détacher de l’autre tout en restant attentif. »
Tous les membres de l’association ont, ou ont eu, un membre de leur famille frappé par l’alcoolisme :« C’est une maladie qui crée une véritable dépendance avec des gens fragiles. Ils refusent souvent une réalité imposée par le quotidien », constate Bernadette qui a vécu longtemps avec un alcoolique. Ce dernier a cessé de boire du jour au lendemain grâce à l’association des Alcooliques Anonymes. « Le problème,explique Yves (*), c’est qu’un alcoolique n’est jamais totalement guéri. Il est abstinent et doit faire attention à ne pas retomber. L’alcoolique remonte la pente uniquement quand il a touché le fond. »


(*) Les prénoms ont été changés. Al-Anon se réunit tous les premiers mardis du mois, de 19 h à 20 h 30, aux halles de Tours (salle 117), place Gaston-Paillhou. Pour plus de contacts : siège social, 18, rue Nollet à Paris. 01.42.80.17.89 ou al-anon.alateen@orange.fr

Publié dans ALANON ALATEEN

Partager cet article

Repost0