Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 articles avec box459

Le 1° "box 4-5-9" en français Noël 1967

Publié le par kreizker

box 459 noël 1967

 

box 459 noël 1967 4

 

box 459 noël 1967 1

 

box 459 noël 1967 2

box 459 noël 1967 3

Publié dans box459

Partager cet article

Repost 0

AA et les médicaments

Publié le par kreizker

in "BOX 459", vol. 44, n° 3 - automne 2011

 

« Le membre des AA face à la médication et autres drogues »

 

‘Aucun membre des AA ne devrait jouer au médecin.’


Même s’il y a des changements majeurs dans les révisions à la brochure « Le membre des AA face à la médication et autres drogues », changements approuvés par la Conférence des Services généraux 2011, l’un des thèmes importants qui n’a pas changé entre l’ancienne et la nouvelle version, c’est « qu’aucun membre des AA ne devrait ‘jouer au médecin.’ Tous les conseils médicaux et les traitements devraient être donnés par un médecin qualifié. »
 

 

On traite davantage de cette question plus loin dans la brochure en partageant l’expérience suivante : « Comme plusieurs alcooliques éprouvent des difficultés avec les médicaments, certains membres ont adopté la position que les membres des AA devraient s’abstenir de prendre des médicaments. Si cette position a évité plusieurs rechutes, elle a aussi eu des effets désastreux chez d’autres personnes. »
 

Il est aussi dit dans le texte : « Il est également clair [par expérience] que s’il est mauvais de permettre ou d’encourager un alcoolique à redevenir dépendant de toute drogue, il est aussi mauvais de priver un alcoolique de sa médication qui peut réduire ou contrôler d’autres problèmes physique ou mentaux débilitants ».
Dans toute la brochure, y compris l’introduction et dans de nombreuses histoires, on insiste sur l’importance cruciale d’avoir une relation honnête et de coopération entre les membres des AA qui auraient besoin d’une ordonnance médicale pour des problèmes de santé sérieux et les médecins qui prescrivent cette médication.
 

 

Puisque le sujet même de la brochure comporte des décisions médicales importantes, nous avons demandé à un groupe de médecins amis des AA de réviser la brochure. Juste après l’introduction, il y a une nouvelle section intitulée : Note à l’intention des professionnels de la médecine. On y lit dans l’un des paragraphes de cette section : «

 

Comme nous l’avons dit dans l’introduction, certains membres des AA doivent suivre des traitements médicamentés. Cependant, notre expérience nous apprend que l’abus de médicaments d’ordonnance peut menacer l’atteinte et la poursuite de l’abstinence. Les suggestions que nous avons incluses dans notre introduction sont offertes pour aider les
membres des AA à trouver l’équilibre et à réduire les risques de rechute. »
 

 

Quelles sont certaines des « suggestions proposées dans notre introduction ? » Elles comprennent celle qui est mentionnée dans le premier paragraphe de cet article – « Aucun membre des AA ne devrait ‘jouer au médecin’ », et aussi :
 

 

• La participation active au programme de rétablissement des AA constitue la meilleure sauvegarde contre la rechute alcoolique.
 

 

• Soyez totalement honnête face à votre médecin et à vousmême au sujet de l’usage de médicaments. Informez votre médecin si vous oubliez une dose ou si vous prenez plus de médicaments que ce qui vous a été prescrit.   

 

• Dites à votre médecin que vous ne prenez plus d’alcool et que vous essayez de mettre en pratique un nouveau mode de vie.

 

Informez immédiatement votre médecin si vous avez envie d’augmenter votre dose de médicaments ou si vous éprouvez des effets secondaires qui vous font sentir plus mal.

 

• Soyez attentif aux signes d’un changement de comportement quand vous commencez une nouvelle médication ou quand on modifie la posologie.

 

• Si vous avez l’impression que votre médecin ne comprend pas votre problème, envisagez de consulter un médecin qui a de l’expérience dans le traitement de l’alcoolisme.

 

• Remettez un exemplaire de cette brochure à votre médecin.

 

La version révisée de cette brochure est maintenant offerte par le BSG (FP-11 ; 25¢)

 

Publié dans box459

Partager cet article

Repost 0

BOX 459 hiver 2010

Publié le par kreizker

Box hiver 2010 Box hiver 2010

 

« C’est très fréquent », dit Constance Ivey, superviseure du service des Contributions du BSG, en parlant des contributions envoyées au Bureau des Services généraux par des gens qui ne
sont pas membres des AA. « Chaque semaine, nous recevons quelques dons de cette nature, dit elle. Normalement, il s’agit de cinquante dollars, de cent dollars ou de trois cents dollars.
Mais celle-ci sortait de l’ordinaire », dit elle en parlant d’une contribution reçue récemment au Bureau des Services généraux.
Comme plusieurs contributions de non-membres des AA, il s’agissait d’un membre de la  famille, un fils, au nom de son père, qui est devenu abstinent chez les AA. « Le fils voulait nous
faire savoir que le Mouvement avait fait des merveilles pour son père et il espérait que cet  argent de l’héritage de son père nous aiderait à ‘poursuivre notre bon travail’. » Le service des
Contributions est très familier avec ce sentiment. Par contre, le chèque était au montant de 100 000 $.
 

Pour la plupart des organisations, une telle manne produirait une réaction d’excitation étourdissante. Au service des Contributions des AA, elle a produit une humble réaction d’appréciation. « Notre organisation vise à aider les gens à ne pas boire, dit Constance, une non-alcoolique. Et les gens nous en sont très reconnaissants. » Évidemment, le chèque, comme tous les autres provenant de non-membres des AA, a dû être retourné avec une gentille lettre de remerciements d’un membre du personnel du BSG qui parlait de la Septième Tradition des AA et expliquait les avantages spirituels de l’autonomie financière. La lettre disait, entre autres : « Nous sommes désolés d’apprendre le décès de votre père et nous vous remercions de votre délicatesse et de votre générosité en voulant manifester votre gratitude aux AA par une contribution au Bureau des Services généraux des Alcooliques anonymes.
« Le mouvement des AA est guidé par les Douze Traditions,  dont l’une dit : ‘Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l’extérieur.’
Cette Tradition nous aide à devenir plus responsables et signifie que nous n’acceptons pas de dons de personnes qui ne sont pas membres des AA, même en mémoire de membres des AA décédés.

 

gso-nyLe personnel (non-alcoolique) du service des contributions du Bureau des Services Généraux de AA (GSO) à New York.
De gauche à droite : Winsome Ricketts, Elizabeth Ramdarass, Constance Ivey (superviseure), Joan Alleyne, Raisbel Pena, Awilda Rivera

 

 

«Nous vous retournons votre chèque au montant de 100 000 $ avec toute notre gratitude. Nous vous remercions de l’estime que vous portez au mouvement des AA. Nous sommes heureux que votre père ait trouvé le moyen de vivre dans l’abstinence chez les AA, et nous vous offrons nos plus sincères condoléances. »
Si peu de membres des AA soutiennent que l’argent n’est pas important ou que l’abstinence peut avoir un effet important sur les seuls membres des AA, l’expérience nous apprend que le
principe de l’autonomie financière est la base de la capacité du Mouvement de produire des dividendes spirituels inestimables.
En comptant sur ses propres membres pour assurer son soutien financier, le Mouvement s’assure de se concentrer clairement sur sa tâche principale, transmettre le message des AA à l’alcoolique qui souffre encore. Comme le disait Bill W. en 1946, « L’argent n’est pas l’âme des AA. Pour nous, il est très secondaire...
Au coeur de la façon de procéder des AA il y a un alcoolique qui parle à un autre, que ce soit assis sur le trottoir, dans une maison ou dans une réunion. C’est le message, pas l’endroit;
ce sont les mots, pas l’aumône. »

En plus de sa politique de refuser les dons des nonmembres, le Conseil des Services généraux a fixé à 3 000 $ par année la contribution maximale d’un membre individuel des
AA, ou d’un legs non renouvelable. « Nous retournons beaucoup d’argent », dit Constance, en
reconnaissant l’importance du principe de l’autonomie financière dans le passé, dans le présent et dans l’avenir. « Nous survivons parce que les membres des AA nous permettre de continuer », dit-elle.

Publié dans box459

Partager cet article

Repost 0

BOX 459 été 2010

Publié le par kreizker

fr box459 summer10 fr box459 summer10

extrait :

 

"Information publique – Que soit approuvée la Vidéo des AA pour les jeunes intitulée

« Animation » ; que soit approuvé le message 2010 d’intérêt public pour la télévision, intitulé

« Mon monde » préparé par le Comité du conseil pour l’IP ; que le Comité du conseil pour l’Information publique présente un rapport au Comité de l’Information publique de la Conférence 2011 avec un projet de politique concernant les visages couverts ou non des d’acteurs qui jouent le rôle de membres des AA ou de membres potentiels des AA dans les médias visuels approuvés par la Conférence, en analysant et en prenant en considération le public visé pour tous les enregistrements et toutes les vidéos AA existants." .../...

 

Centres de traitement/Besoins spéciaux-Accessibilité –
suggéré que le DVD Les Alcooliques anonymes, un espoir, soit ajouté à la Pochette des CT dans un rabat en vinyle à un trou, au lieu de l’étui actuel. .../...

 

Correctionnel
Rapport du Conseil : Le comité a pour objectif de recommander au Conseil des Services généraux des mesures qui appuient la transmission du message des AA aux alcooliques confinés dans divers établissements correctionnels. En réponse à une Résolution de la Conférence 2009, le comité a entrepris la révision de « Ça vaut mieux que de poireauter en prison ». Le comité a cru qu’un membre nommé du comité (MNC) pourrait être utile à cette révision et il a choisi Diane O., de la Californie.
Kenneth B., président
.../...

Publié dans box459

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>