Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divers aa

USA , Michigan : le 10 Juin déclaré Jour des Alcooliques Anonymes

Publié le par kreizker

State Rep. Joe Bellino declares June 10 as Alcoholics Anonymous Day in Michigan

Bellino est membre AA

Bellino est membre AA

Rep. Joe Bellino today introduced a measure to declare June 10, 2022, as Alcoholics Anonymous Day in the state of Michigan.

“As an addict in recovery, I have personally seen the toll alcohol use and other drug consumption can take on a person,” said Bellino, of Monroe. “Throughout my recovery, I have witnessed the life-changing tools and methods Alcoholics Anonymous (AA) provides folks to help them bounce back from their addiction. This common-sense resolution will help bring awareness to a problem affecting many Michiganders.”

“AA saved my life, and the lives of many others throughout the state,” Bellino said. “They deserve proper recognition for their ongoing, tireless efforts.”

Publié dans divers AA

Partager cet article
Repost0

"La philosophie des Alcooliques Anonymes peut-elle inspirer la prochaine révolution écologique ?"

Publié le par kreizker

RTBF (Belgique), 16 Mai 2022

Plus le temps passe et plus nous devons constater que nous ne parvenons pas à enclencher les changements nécessaires à la transition écologique. On a cru que les constats suffiraient, que les bonnes idées suffiraient, on a cru que les catastrophes suffiraient. Et nous sommes là, en 2022, obligés de constater encore notre impuissance face à ce qui est pourtant l’un des défis les plus importants de l’Histoire de l’humanité. Et si les Alcooliques Anonymes avaient quelque chose à nous apprendre à propos de l’énorme défi climatique et environnemental qui est devant nous ? suggère le philosophe Matthieu Peltier.

Petit rappel : le mouvement des Alcooliques Anonymes est né aux Etats-Unis dans les années 30 et a fait ses preuves auprès de millions de personnes, au travers d’un programme et de groupes de parole qui se donnent pour objectif de leur apprendre à vivre sans alcool.

La première étape de ce programme, qui est le début de tout et qui est la condition préalable au changement, est, pour le malade alcoolique, d’admettre qu’il est impuissant devant l’alcool, qu’il ne parvient pas à contrôler sa consommation, quelle que soit sa volonté d’y parvenir.

En d’autres termes, le changement commence quand le malade alcoolique rend les armes et cesse de se battre seul contre un ennemi qui, de toute façon, est plus fort que lui.

Une dépendance similaire ?

Or, dans quelle mesure ne nous trouvons-nous pas dans une situation de dépendance relativement similaire, interroge Matthieu Peltier. Dépendance à un mode de vie que nous savons destructeur, dépendance à des consommations qui causeront assurément notre perte, dépendance à l’ivresse de la croissance économique, dépendance aux énergies fossiles dont notre besoin est toujours plus fort.

Bref, dans quelle mesure ne sommes-nous pas, tout comme le sont les alcooliques, prisonniers d’un mode de vie que nous ne parvenons tout simplement plus à enrayer par la seule force de notre volonté et de nos bonnes intentions, fussent-elles louables et sincères ?

En quoi cette comparaison peut-elle nous éclairer ?

Matthieu Peltier considère que, si on lit la littérature de ce mouvement et les témoignages de ceux qui s’en sont sortis grâce à cette méthode, il y a beaucoup à apprendre sur l’attitude que nous devrions peut-être adopter face aux défis climatiques.

D’abord, commencer par reconnaître notre impuissance à la modération. Nous sommes incapables de réguler par nous-mêmes notre manière de consommer.

Un autre grand enseignement des AA, c’est que le but ne peut pas être simplement d’arrêter la consommation. Le but doit être d’apprendre à redéfinir une vie souhaitable sans l’alcool, qui n’est plus présent. S’agissant des impératifs écologiques, cela donne à réfléchir : n’avons-nous pas tous trop tendance à espérer pouvoir maintenir la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui, mais en y enlevant simplement les pratiques nuisibles et en nous modérant ? Ne sommes-nous pas nous-mêmes dans ce type de déni des alcooliques qui pensent qu’ils pourraient à la fois continuer à consommer et à la fois être heureux ?

Dans ce cas-là ne devons-nous pas reconnaître d’abord que cet objectif est tout simplement impossible ?

Changer de vie

Ensuite, ce que les AA proposent, c’est de changer fondamentalement de vie. Parce qu’en fait, toute la vie du dépendant est organisée autour de sa consommation. Les gens qu’il fréquente, les endroits qu’il fréquente, les récompenses qu’il s’octroie, les raisons qu’il se donne pour boire… Toute sa vie est organisée de façon à consommer.

Or, ne sommes-nous pas dans une situation semblable, prêts à travailler toujours plus en faisant des choses qui ont toujours moins de sens, dans l’unique but de maintenir notre niveau de vie, qui, par ailleurs, nous détruit ?

En fait, la révolution philosophique que proposent les AA, c’est d’apprendre à découvrir ce qu’on pourrait être, une fois libéré de la dépendance. C’est-à-dire prendre le pari qu’il existe bel et bien une vie souhaitable, dans laquelle nous ne pratiquons plus le comportement destructeur qui a causé notre chute.

Et c’est tout ce que Matthieu Peltier nous souhaite pour affronter ce qui s’apparente au plus grand défi de l’Histoire de l’Humanité.

La philo selon Matthieu, écoutez…

Publié dans divers AA

Partager cet article
Repost0

20 Avril 1983 : Harvey Bott devenait sobre

Publié le par kreizker

20 Avril 1983 : Harvey Bott devenait sobre
20 Avril 1983 : Harvey Bott devenait sobre

Publié dans divers AA

Partager cet article
Repost0

"Philosopher en temps de pandémie"

Publié le par kreizker

in "Le Quotidien" (Québec), 28 Décembre 2021

CHRONIQUE / «Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux, et la sagesse d’en connaître la différence.» - Reinhold Niebuhr
http://www.kreizker.net/article-25818823.html
http://www.kreizker.net/article-priere-de-la-serenite-origines-40183807.html )
Ces paroles sont prononcées au début de chaque réunion des Alcooliques Anonymes. Cependant, même celles et ceux qui n’ont jamais assisté à l’une de ces réunions les connaissent. Il s’agit d’une citation du théologien américain protestant Reinhold Niebuhr, mais elle est parfois attribuée (à tort) à Marc Aurèle, empereur romain et philosophe stoïcien. Et ça tombe bien, car ça fait un moment que je voulais vous parler du stoïcisme, une philosophie qui m’apparaît particulièrement adaptée à la situation actuelle.

Parce qu’il part du principe que nous sommes bien peu de choses face aux conjonctures de la fatalité, le stoïcisme peut effectivement s’avérer utile afin de garder le moral en temps de pandémie. Pour ce faire, les stoïciens proposent une forme de détachement du monde qui consiste avant tout à s’affranchir de tout ce qui est hors de notre contrôle.

«Parmi les réalités, certaines dépendent de nous, et les autres ne dépendent pas de nous. Celles qui dépendent de nous sont le jugement, la tendance, le désir, l’aversion et, en un mot, toutes les réalités qui sont nos œuvres. Celles qui ne dépendent pas de nous sont le corps, la richesse, les opinions sur notre réputation, les pouvoirs et, en un mot, les réalités qui ne sont pas nos œuvres propres.» - Épictète, Manuel, I.

Autrement dit, nous sommes soumis au destin et nous n’avons d’autres choix que de l’accepter. Pour être heureux, il faut se laisser porter par le «courant de l’existence», non s’opposer à celui-ci. Concrètement, il faut donc apprendre à réviser nos désirs et nos attentes en fonction des circonstances.

«Ne cherche pas à ce que les événements se produisent comme tu le veux, mais dispose-toi à vouloir qu’ils se produisent tels qu’ils se produisent. Alors, tu seras heureux.» - Épictète, Manuel, VIII.

C’est de là que vient l’expression «être stoïque», qui consiste à demeurer ferme et impassible en toutes circonstances. Car pour les stoïciens, ce ne sont pas les événements en eux-mêmes qui nous troublent, mais nos pensées et nos jugements relatifs à ceux-ci.

«Ce ne sont pas les choses qui troublent les êtres humains, mais les jugements relatifs aux choses. Par exemple, la mort n’a rien d’effrayant, car en ce cas elle serait apparue telle à Socrate, mais c’est le jugement qui voit dans la mort quelque chose d’effrayant qui, lui, est effrayant.» - Épictète, Manuel, V.

Il faut donc faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Puisque nous n’avons pas le choix, il faut accepter les épreuves que la vie met sur notre chemin et chercher en nous-mêmes les ressources permettant d’y faire face.

«À l’occasion de chacun des événements qui t’arrivent, souviens-toi de revenir en toi-même pour y chercher de quelle puissance tu disposes pour en faire usage. Si ton regard se porte sur un bel homme ou une belle femme, tu trouveras que la puissance qui convient est la maîtrise de soi. Si une fatigue survient, tu trouveras l’endurance ; si c’est une insulte, tu trouveras la patience. Et ainsi, en prenant cette habitude, les représentations ne feront plus de toi leur proie.» - Épictète, Manuel, X.

Les stoïciens ne sont pas des «surhommes» pour autant. Seulement, ils savent qu’il est vain de tenter d’échapper au destin et d’exercer du contrôle sur ce qui ne dépend pas de nous. Ils ne s’engagent ainsi dans aucun combat qui serait perdu d’avance.

Au premier coup d’œil, cela peut sembler pessimiste et défaitisme, mais il n’en est rien. Au contraire, il s’agit d’apprendre à regarder la réalité en face pour l’affronter avec courage et lucidité. Et surtout, il s’agit d’une invitation à lâcher prise. Nous devons cesser de chercher à exercer du contrôle sur tout et sur tout le monde.

«Rappelle-toi que tu es un acteur dans un drame tel que l’auteur l’a conçu: un drame court, s’il l’a voulu court ; un drame long, s’il l’a voulu long. S’il veut que tu joues le rôle d’un mendiant, même ce rôle-là joue-le avec talent; pareillement s’il s’agit d’un rôle de boiteux, de magistrat, de personne ordinaire. Il t’appartient en effet de bien jouer le personnage qui t’a été confié; pour ce qui est de le choisir, cela dépend d’un autre.» - Épictète, Manuel, XVII.

Dans le même ordre d’idée, le stoïcisme nous invite à cultiver certaines vertus comme la patience et la tempérance. Puisque nous n’avons pas le choix, alors le mieux que nous puissions faire est de «prendre notre mal en patience» et de chercher le bonheur autre part. La philosophie stoïcienne apporte ainsi une forme de consolation.

«Rappelle-toi finalement en toutes circonstances propres à engendrer le chagrin, de recourir au principe suivant: ceci n’est pas un malheur, mais le supporter avec noblesse est l’occasion d’un bonheur.» - Marc Aurèle, Pensées, IV, 49.

Comme nous avons pu le voir, le stoïcisme offre une approche pragmatique qui vise à changer nos perceptions et nos jugements face aux événements. Cela permet de ramener nos désirs et nos attentes à un niveau plus modeste et réaliste. Il ne s’agit pas de renoncer à améliorer le monde, mais seulement accepter que notre champ d’intervention est souvent très limité et que les résultats ne sont jamais garantis ni tout à fait prévisibles.

«À toute heure du jour, applique-toi sérieusement, comme Romain et comme homme, à mener à bien les projets que tu as en main, avec un engagement précis et sans affectation, dans un esprit de dévouement, de liberté et de justice. À toutes les autres pensées susceptibles de te distraire, donne congé. Tu y parviendras si tu accomplis chaque action de la vie comme si c’était la dernière, en la purifiant de toute prétention, de tout amour-propre et de toute déception face aux conjonctures de la fatalité.» - Marc Aurèle, Pensée, Livre II, 11.

Tout cela colle selon moi très bien à notre réalité actuelle. Depuis près de deux ans déjà, la COVID a littéralement pris le contrôle de nos vies. Mais que pouvons-nous y faire? En réalité, pas grand-chose, si ce n’est que de l’accepter et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que nous puissions passer à travers. C’est ce qu’on appelle «être stoïque».

Publié dans divers AA

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>