Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

people

"Fini l’alcool et la drogue depuis la pandémie!"

Publié le par kreizker

98.5 Montréal, 8 Avril 2021

L’humoriste Dave Gaudet, sobre depuis le début de la pandémie | «Je ne veux plus gaspiller mon talent»
L’humoriste Dave Gaudet, sobre depuis le début de la pandémie | «Je ne veux plus gaspiller mon talent»PHOTO FACEBOOK
DAVE GAUDET


Depuis le début de la pandémie, certains ont appris à faire du pain, ont rénové leur maison ou se sont mis au tricot. Pour sa part, l’humoriste Dave Gaudet a vaincu ses démons de l’alcool et de la drogue.    

En entrevue avec Isabelle, Dave Gaudet a raconté qu’il est aux prises avec un problème d’alcool et de drogue depuis sa jeunesse.

Élevé par des parents eux-mêmes aux prises avec des dépendances, il connaît très bien la réalité instable d’un toxicomane.

Sa mère était pharmacodépendante et son père a maintes fois tenté de contrôler sa dépendance à l’alcool en participant à des rencontres d’Alcooliques anonymes. Son père s’est même retrouvé en prison à cause de cette problématique.

Au cours de ses 19 ans de carrière, il a réussi à arrêter de consommer à quelques reprises. Mais lorsque la pandémie a frappé, il a flanché et il buvait un 40 onces aux deux jours avec de la cocaïne.

 

«J’avais toujours une petite voix qui me disait que c’était la dernière fois, que j’allais ‘’slacker’’. On trouve toujours des excuses. J’ai toujours été alcoolique et toxicomane depuis que je suis jeune. J’avais arrêté un bon 10 ans et je suis retombé dedans solide. Avant la pandémie, j’étais rendu à trois mois de sobriété, mais la pandémie est arrivée et le choc émotif qu’on a tous vécu, je ne savais pas quoi faire, alors j’ai pris un p’tit verre. Et je suis retombé dans les mêmes patterns que j’avais dans les bars. Ce n’était même pas l’fun, je consomme et je suis chez nous. Et je cherchais des endroits pour aller consommer en cachette pour pas que ma femme le sache»

Mais sa conjointe n’était pas dupe. Elle voyait bien qu’il s’enfonçait de plus en plus. Quand l’humoriste a réalisé qu’il pouvait perdre sa tendre moitié, il a pris la décision d’arrêter toute consommation.

«Maintenant, je vis sur l’eau et du Perrier et je suis bien. J’ai accepté la maladie mentale que j’ai et où elle peut m’amener. Je ne veux plus être ce gars-là et je ne veux plus gaspiller mon talent»

Publié dans people

Partager cet article
Repost0

USA : Membre AA nommé Ministre du Travail

Publié le par kreizker

La nouvelle administration a nommé le Maire de Boston, Marty Walsh, Ministre du Travail

 

A son propos : 

 

USA : Membre AA nommé Ministre du Travail

Publié dans people

Partager cet article
Repost0

Les Alcooliques Anonymes ont sauvé Elton John

Publié le par kreizker

in "4suisse", 5 Janvier 2021

Les Alcooliques Anonymes ont sauvé Elton John
Les réunions des Alcooliques Anonymes sur Zoom l’ont empêché de replonger

 

Le chanteur Elton John qui a célébré ses 30 ans de sobriété en 2020 a tenu à rendre hommage aux Alcooliques Anonymes qui l’ont empêché de replonger, notamment en 2020.

 

Elton John a fait de son combat contre l’alcoolisme une lutte publique. Le chanteur qui n’a jamais hésité à faire part de ses luttes personnelles s’est à nouveau exprimé sur le sujet.

Cette fois, c’est dans le podcast lancé par Meghan Markle et Harry « spécial vacances », sorti le 29 décembre que le chanteur s’est laissé aller à quelques confidences.

La pandémie de coronavirus l’a ainsi durement affecté. En effet, dans ce qui a permis de tenir à Elton John face à l’alcool, ce sont les réunions des Alcooliques Anonymes dont il ne manque pas une édition. Mais voilà, en raison du Covid-19, ces réunions ont été supprimées afin d’éviter les risques de contamination.

« Ça a été une bouée de sauvetage »

Vitales pour Elton John, elle ont heureusement été réorganisées à distance via Zoom. Et le chanteur a dit toute sa gratitude pour ces réunions virtuelles :

Je suis un alcoolique en convalescence, alors j’ai une réunion AA tous les dimanches. Je me connecte avec mes amis que je connais depuis plus de trente ans dans le programme, et c’est génial. Sans Zoom, je ne sais pas ce que nous aurions fait, vraiment. Ça a été une bouée de sauvetage.

Et grâce à ces réunions, le chanteur a pu franchir une barrière symbolique en juillet 2020. Celle des 30 ans sans toucher une goutte d’alcool.

Les Alcooliques Anonymes ont sauvé Elton John

L’artiste britannique avait d’ailleurs tenu à partager cet anniversaire sur son compte Instagram. En légende d’une photo représentant toutes les cartes de félicitations reçues, Elton John avait écrit :

Je repense au jour magique vécu lorsque j’ai célébré mon 30e anniversaire de sobriété. Tant de jolies cartes, de fleurs de mes fils, de David, des amis du programme, du personnel du bureau et de nos foyers. Je suis vraiment un homme béni. Si je n’avais pas enfin fait le grand pas de demander de l’aide il y a 30 ans, je serais mort.

On remercie donc le programme des Alcooliques Anonymes qui nous permet d’avoir encore ce grand artiste qu’est Elton John !

 

Publié dans people

Partager cet article
Repost0

Anthony Hopkins est sobre depuis le 29 Décembre 1975

Publié le par kreizker

Anthony Hopkins est sobre depuis le 29 Décembre 1975

RTL Info, 30 Décembre 2020

À 83 ans, Anthony Hopkins est sobre depuis 45 ans. En 1975, il a en effet décidé de ne plus toucher à l'alcool.

"Il y a 45 ans, j'ai eu un déclic. Une petite voix dans ma tête m'a demandé: Tu veux vivre ou mourir? Et je me suis dit que je voulais vivre", explique Anthony Hopkins dans une vidéo Instagram. Ce déclic, c'était celui d'arrêter l'alcool. "Par la suite, ma vie a été formidable, même si parfois, j'ai des mauvais jours et des doutes."

 

"J'étais dégoûtant"

En effet, Anthony Hopkins avait alors une addiction à l'alcool. Il avait expliqué précédemment: "Cela a commencé comme une habitude normale dans le monde du cinéma: les acteurs boivent. Mais je buvais trop. Je n'étais pas un collègue sympa, car j'avais généralement la gueule de bois sur le plateau. J'étais dégoûtant, on ne pouvait pas me faire confiance. Parfois, je ne comprends pas comment j'ai pu avoir une telle carrière. Je m'attendais à mourir jeune, quelque part dans un caniveau".

Même si ce n'est toujours facile pour l'acteur de lutter contre la dépendance, il encourage les jeunes à faire pareil. "N'abandonnez jamais. Soyez courageux et vous trouverez la force nécessaire. C'est comme ça que j'ai toujours tenu bon."

Publié dans people

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>