Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

divers en vrac

BELGIQUE Le Tribunal l'envoie chez les Alcooliques Anonymes

Publié le par kreizker

in "La Dernière Heure" (Belgique), 1° Avril 2021

Ca se termine bien pour Frank, qui appelait le 100 dès qu'il avait bu, parfois en se faisant passer pour Dark Vador ou le Capitaine Flam

L'homme a obtenu un nouveau sursis probatoire. Il était en récidive.

On a déjà parlé à plusieurs reprises de Frank L., ce Binchois qui a la fâcheuse tendance d'appeler les numéros d'urgence dès qu'il a bu.

En avril 2018, il avait appelé près de trente fois en deux heures le 100, en se présentant comme Dark Vador ou le Capitaine Flam. En janvier 2019, il avait recommencé. Il avait été condamné à un an de prison, avec un sursis probatoire de 5 ans. Mais un mois après, il récidivait : en juillet 2019 puis en octobre, il a encore appelé à de nombreuses reprises les numéros d'urgence de la police, sans enfiler de costume cette fois.

Le tribunal a décidé de lui accorder une dernière chance, en lui donnant à nouveau un an de prison avec un nouveau sursis probatoire de cinq ans. Il devra mettre fin à toute consommation d'alcool et fréquenter assidûment les Alcooliques Anonymes. Pour motiver son jugement, le tribunal a noté l'alcoolisme prépondérant dans sa vie, mais note une amélioration depuis 2019 : la consommation d'alcool semble avoir baissé, les appels au 100 ne se sont plus reproduits, et Frank a été engagé comme cuisinier par le CPAS sous un contrat Article 60. 

Publié dans divers en vrac

Partager cet article
Repost0

"Mort du pasteur John Baker, fondateur d’un programme contre les addictions"

Publié le par kreizker

"Mort du pasteur John Baker, fondateur d’un programme contre les addictions"

in "La Croix" (France), 26 Février 2021

Les faits 

 

Les membres du groupe de soutien, « Celebrate Recovery », ont annoncé, mardi 23 février, le décès de John Baker à 72 ans. Le pasteur américain a créé en 1991 un programme de rétablissement contre l’addiction, nourri de sa propre lutte contre l’alcoolisme, qui aurait été suivi par 5 millions de personnes dans le monde.

Le programme de rétablissement en 12 étapes « Celebrate Recovery » a perdu, mardi 23 février, son fondateur. John Baker est décédé brutalement à 72 ans. Il laisse derrière lui une communauté évangélique déterminée à poursuivre son action pour aider les personnes victimes d’addictions.

Un programme décliné dans 35 000 églises

John et son épouse, Cheryl Baker, ont fondé « Celebrate Recovery » en 1991. Ce programme de rétablissement est centré sur le Christ et s’adresse à « toutes les personnes aux prises avec des blessures, des douleurs ou des dépendances de toute nature », en particulier la toxicomanie et l’alcoolisme.

 
 

« Celebrate Recovery » a été lancé au sein de l’église de Saddleback, en Californie, la « megachurch évangélique » du pasteur Rick Warren. Celle-ci constitue l’une des plus grandes congrégations du pays à laquelle John Baker était rattaché.

Quelques années plus tard, le pasteur avait collaboré avec James J. Ackerman, le président de l’organisation chrétienne pour les prisonniers « Prison Fellowship ». Le programme a ainsi été adopté par les systèmes pénitentiaires du Nouveau-Mexique et de Californie.

Enfin, « Celebreate Recovery » s’est exporté à l’étranger, notamment au Canada, au Brésil et en Suisse. Aujourd’hui, selon le site du programme, 35 000 églises ont adopté le programme et cinq millions de personnes l’auraient suivi.

Lier l’Évangile au programme de guérison

Sur le réseau social Twitter, Kay Warren, la femme du pasteur de l’église de Saddleback, a rendu hommage à John Baker qualifiant son ami de « grand homme » qui a aidé des millions de personnes à trouver de l’espoir et une seconde chance dans la vie.

Johnnie Moore, membre de la Commission internationale des États-Unis sur les libertés religieuses a également fait part de sa tristesse sur le réseau social. Pour lui, John Baker était devenu « un médecin d’espoir pour tous ceux dont la vie était prisonnière des cercles vicieux de culpabilité, de honte et d’échec ». Selon le leader évangélique, John Baker « ne s’est jamais contenté de sauver des âmes. Il voulait aussi sauver des vies ».

Ses proches ont rappelé le parcours hors du commun du fondateur, ancien officier de l’armée de l’air. En effet, dans les années 1990, John Baker a puisé dans son propre combat contre l’alcoolisme pour établir le programme « Celebrate Recovery ».

 

Une fois sorti de son addiction, il souhaitait créer un programme qui combinerait l’enseignement chrétien avec la procédure de guérison en douze étapes des Alcooliques Anonymes, rappelle le site d’information Christianity Today. Il souhaitait ainsi relier l’Évangile au programme que lui-même avait suivi.

Aujourd’hui, « Celebrate Recovery » est reconnu internationalement pour son action en faveur de la non-stigmatisation de la dépendance parmi la communauté évangélique. Le programme a maintenu son objectif de faire de l’église un lieu de confiance, d’écoute et de chemin vers le rétablissement.

Publié dans divers en vrac

Partager cet article
Repost0

Ils s'en vont braquer une station-service à bord d'une camionnette des Alcooliques Anonymes...

Publié le par kreizker

26 Novembre 2020, peu après minuit

Cancun - Quintana Roo - Mexique

Attaque à main armée d'une station d'essence

Ils s'en vont braquer une station-service à bord d'une camionnette des Alcooliques Anonymes...
Ils s'en vont braquer une station-service à bord d'une camionnette des Alcooliques Anonymes...
Ils s'en vont braquer une station-service à bord d'une camionnette des Alcooliques Anonymes...
Ils s'en vont braquer une station-service à bord d'une camionnette des Alcooliques Anonymes...

Les auteurs du braquage (anonymisés), mais pas membres des AA  😉

Publié dans divers en vrac

Partager cet article
Repost0

Alcool(isme)

Publié le par kreizker

Alcool(isme)

S'il te plaît, Mon Dieu, libère-moi

 

Alcool(isme)

Publié dans divers en vrac

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>