Florence R.

Publié le par kreizker

 

Florence R., 1° femme AA devenue sobre, se remet à boire le 23 octobre 1949

Elle a rencontré AA en mars 1937
Elle finira par se suicider

Elle avait écrit "A feminine victory" ***  après un peu plus d'un an d'abstinence continue et a connu Marty M., qui, elle,  a écrit "Women suffer too" et fut la 1° à maintenir sa sobriété.

Bill et Loïs W. (ainsi que d'autres membres du mouvement)  l'ont hébergée quelques temps à sa sortie de l'hôpital Bellevue.

Elle a aussi aidé Fritz M. (celui qui a écrit "Our southern friend") dans ses efforts à démarrer AA à Washington. C'est lui qui l'a retrouvée à la morgue 

C'est un peu grâce à elle que le "Big Book" s'appella "Alcoholics Anonymous" et non "One hundred men", puisqu'elle était la seule femme dans tout le mouvement naissant.


*** "Une victoire féminine", à lire dans "Expérience, force & espoir", pages 16 à 23

 

Publié dans histoire AA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article