Colomiers. Nouveau groupe aux Alcooliques Anonymes

Publié le par kreizker

in "La Dépêche" (France), 25 octobre 2019

Pouvoir se retrouver chaque semaine dans un climat de confiance

Pouvoir se retrouver chaque semaine dans un climat de confiance

L'association bénévole internationale des Alcooliques Anonymes (AA) compte depuis peu un nouveau groupe : basé au premier étage du n°3, Square Lahille (ancienne école Jean Macé), il se réunit tous les jeudis de 19h30 à 21h en salle n°5.

 

Il accueille les femmes et hommes qui veulent devenir abstinents et le rester. L'outil thérapeutique se base sur l'écoute, le soutien de l'alcoolique qui cherche de l'aide, et la transmission d'un message d'espoir : «Ensemble, nous pouvons accomplir ce qu'aucun de nous ne peut faire seul».

«Nous ne demandons ni cotisation, ni droit d'entrée. En fin de réunion, un chapeau circule autour de la table. Donne qui veut, qui peut ! La seule condition pour intégrer un groupe d'AA, c'est d'avoir le désir d'arrêter de boire», précise Patrick : «C'est très important ! Au départ, on n'est pas conscient que la solution passe par l'abstinence. On croit qu'on peut apprendre à contrôler notre façon de boire, ce qui est pure folie ! L'alcoolisme est une maladie reconnue. L'Académie Nationale de Médecine nous a décerné sa médaille vermeil en 2002. Hommes, femmes, et de plus en plus de jeunes aussi, s'enlisent au fil des années, culpabilisent, se détruisent autant qu'ils détruisent tout autour d'eux. On ne meurt pas de l'alcool, on en crève !»

Patrick avoue «avoir passé 20 ans à essayer bien d'autres méthodes», avant de franchir la porte des AA. L'introspection et la mise en pratique, en réel, lui ont permis d'associer efficacement théorie et actes. «S'il fallait être abstinent pour pouvoir venir en réunion AA, nous n'existerions tout simplement pas ! On vient, comme on est. Peu à peu, le travail intérieur se fait, l'abstinence peut alors s'installer».

Chaque réunion a son «modérateur». «Un modérateur, c'est tout sauf un chef de réunion ! Il ne conseille pas. Basé sur l'entraide, la compréhension, l'humanité, un climat apaisant s'installe. On peut vider son sac en toute confiance, et évoluer».

Une fois par mois, une réunion dite «ouverte» accueille ceux qui veulent «venir voir» (professionnels, proches d'un alcoolique…).

Tél. 09 69 39 40 20 (7j/7, 24/24), mèl : aa.colomiers@gmail.com

Publié dans AA france

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article